25 octobre 2017
Deuxième Salon des aidants de la Montérégie-Est
Aider les aidants de la région
Par: Olivier Dénommée
Le comité organisateur du Salon des aidants de la Montérégie-Est est composé de Bruno Decelle de la Coop aux P'tits soins, de Sylvie Grimard du Centre de soutien et de services aidants/adultes, et de Marc Trudelle, de la Société alzheimer des Maskoutains-Vallée des Patriotes.
Photo: François Larivière

Le comité organisateur du Salon des aidants de la Montérégie-Est est composé de Bruno Decelle de la Coop aux P'tits soins, de Sylvie Grimard du Centre de soutien et de services aidants/adultes, et de Marc Trudelle, de la Société alzheimer des Maskoutains-Vallée des Patriotes. Photo: François Larivière

Après avoir attiré entre 700 et 800 personnes l’an dernier, le Salon des aidants de la Montérégie-Est revient les 26 et 27 octobre aux Galeries St-Hyacinthe pour une seconde édition avec davantage d’exposants, plusieurs conférences et même la présentation d’une pièce de théâtre en avant-première.

Le thème central de ce second salon est la conciliation travail/famille, un équilibre encore loin d’être atteint pour les aidants naturels qui sont pour la plupart sur le marché du travail. Un panel de discussion y est d’ailleurs consacré le 26 octobre à 18h30. À cela s’ajoutent de nombreuses conférences sur des sujets aussi variés que la santé mentale, les crédits d’impôt pour les aidants ou l’importance de prendre soin de soi, et la présentation de la pièce de théâtre Les jeudis de Sandra, traitant de la difficile conciliation travail/aidant. La pièce sera présentée en primeur le 27 octobre à 18h30 au restaurant Le Parvis au coût de 10$: réservez votre place au 450 418-2101.
Sylvie Grimard, membre du comité organisateur, souligne fièrement que le salon est passé de 8 exposants à au moins 18 en une année, en provenance de partout dans la Montérégie-Est, dont de Beloeil.
Pour elle, attirer autant de visiteurs qu’en 2016 serait déjà une belle réussite, mais elle admet rêver d’atteindre «le chiffre magique de 1000» les 26 et 27 octobre afin de rejoindre encore plus d’aidants et de futurs aidants. «Nous serons tous appelés à devenir des aidants naturels, alors vaut mieux être prêt plus tôt que tard à cette éventualité», insiste-t-elle. Les Galeries St-Hyacinthe attendent les visiteurs les deux journées entre 9h et 20h, et une Halte-Répit gratuite est proposée aux visiteurs qui en ont besoin pendant leur visite des kiosques. Les services et les conférences du salon (excluant la pièce de théâtre) demeurent gratuits.

image