12 septembre 2018
Centre-ville de Mont-Saint-Hilaire
75 nouveaux logements sur Saint-Georges
Par: Denis Bélanger

Une esquisse du projet. Photo: Gracieuseté

Le promoteur du projet de développement de la rue Saint-Georges à Mont-Saint-Hilaire, Odacité Immobilier, a tenu à dévoiler quelques détails du projet à l’aube de la soirée d’information et de pré-consultation qui se tiendra le 12 septembre à 19h au pavillon Jordi-Bonet.

Le président de l’entreprise, Steve Richard, révèle que son projet mixte comprendra entre autres près de 75 logements locatifs. Du côté commercial, on sait maintenant depuis un certain temps que M. Richard souhaite accueillir le Marché IGA Pepin qui veut un magasin notamment plus moderne. «Pour la sélection des autres commerces de proximité, nous souhaitons travailler de concert avec les résidents et les entendre sur les différentes composantes du pôle, sur l’offre commerciale à inclure et sur l’aménagement. Pour réussir ce projet, il est essentiel de recueillir les propositions des citoyens», déclare M. Richard par voie de communiqué.

L’Hilairemontais ajoute que le projet sera construit dans une perspective de développement durable. Il devait comporter des toits blancs et verts, des mécanismes de gestion des eaux pluviales, des bornes de recharge électrique, des véhicules en autopartage, des matériaux écoresponsables et plusieurs autres éléments. Il respectera également la hauteur et le style des bâtiments avoisinants. Steve Richard assure que la nouvelle construction ne bloquera pas la vue sur la montagne puisqu’il sera limité à quatre étages. «Le projet permettra aussi de déplacer une partie de la circulation du boulevard Sir-Wilfrid-Laurier vers un nouvel axe, ce qui réduira le nombre de véhicules aux heures de pointe», renchérit-on dans le communiqué.

Une firme de relation publique
Odacité a retenu récemment les services du Cabinet de relations publiques National pour le projet de la rue Saint-Georges, qui s’inscrit dans le réaménagement du centre-ville de Mont-Saint-Hilaire. Cette nouvelle survient une semaine après la sortie publique de l’Association des citoyens de Mont-Saint-Hilaire (ACMSH). Préoccupée par le projet, l’association invite les citoyens à se présenter en grand nombre à la rencontre du 12 septembre.

Des opposants au projet se sont aussi fait entendre lors des de séances publiques du conseil municipal de Mont-Saint-Hilaire. De plus, une pétition en ligne veut stopper la réalisation du projet, qui passe par l’adoption d’un plan particulier d’urbanisme pour le secteur du centre-ville. 300 signatures ont été recueillies jusqu’à maintenant.

 

 

image