8 septembre 2021
Demi-tour interdit sur la 116, à Mont-Saint-Hilaire
300 nouvelles contraventions en un mois
Par: Vincent Guilbault
Les policiers ont remis plus de 300 nouvelles contraventions aux conducteurs qui ont effectué un demi-tour sur la route 116.
Photo François Larivière | L’Œil Régional ©��

Les policiers ont remis plus de 300 nouvelles contraventions aux conducteurs qui ont effectué un demi-tour sur la route 116. Photo François Larivière | L’Œil Régional ©

En août dernier, L’Œil Régional rapportait que 344 conducteurs avaient reçu une contravention en raison de nouvelles interdictions de demi-tour sur la route 116, à Mont-Saint-Hilaire. Depuis, plus de 300 nouveaux conducteurs se sont fait prendre pour avoir commis la même infraction, ce qui mène le total à 644 contraventions depuis mai dernier.

Publicité
Activer le son

Du 1er mai au 28 juillet, les policiers avaient émis 344 constats à différentes intersections de la 116. Les services juridiques de la Ville de Mont-Saint-Hilaire ont confirmé que 300 autres contraventions ont été remises par les policiers, du 28 juillet au 1er septembre. Les policiers ont émis 204 constats à l’intersection de la route 116 et du Massif, 1 sur Honorius-Charbonneau, 14 sur Radisson, 66 sur Nadeau, 12 sur Fortier et 3 sur du Foyer. Toutes ces contraventions, d’un montant de 172 $, concernent l’interdiction de demi-tour.

Questionné sur le nombre de contraventions remises par les policiers, le porte-parole de la Régie intermunicipale de police Richelieu–Saint-Laurent, Jean-Luc Tremblay, affirme que les patrouilleurs n’ont pas reçu la consigne d’intensifier la surveillance sur cette route depuis le changement de signalisation. Il s’agit de surveillances aléatoires, initiées par les policiers de la patrouille, explique le porte-parole.

Nouvelle signalisation
Le 10 mai, à la demande de la Ville, le ministère des Transports (MTQ) a installé une nouvelle interdiction de demi-tour, ou virage en U, à l’intersection de la 116 et des rues Radisson et Honorius-Charbonneau. Selon la porte-parole de Mont-Saint-Hilaire, Julie Benjamin, c’est le comité de circulation de la Ville qui avait recommandé au MTQ, responsable de la route 116, de modifier la signalisation. Le MTQ avait profité de cette occasion pour aussi modifier la signalisation aux intersections de la 116 et des rues Fortier, Saint-Georges, du Foyer, Nadeau et du Massif. « L’objectif de ces interdictions est d’assurer la sécurité de l’ensemble des usagers de la route tout en maintenant la configuration actuelle des phases des feux, qui sont optimisées pour permettre la circulation des véhicules provenant autant de la route 116 que des rues municipales », avait expliqué au journal le porte-parole du MTQ, Miguel Vizcaino-Dubé.

La Ville demande une révision
Les élus de Mont-Saint-Hilaire ont voté une résolution pour demander au MTQ une révision de la signalisation récemment installée sur la 116, sauf à l’intersection dela 116 et de Honorius-Charbonneau.

Pour plusieurs conducteurs, la frustration d’avoir reçu une contravention provient surtout du fait que rien n’indique que la signalisation a été modifiée. Beaucoup de conducteurs qui circulent régulièrement dans le secteur affirment ne pas avoir remarqué le changement de signalisation.

De son côté, Mme Benjamin affirme que Mont-Saint-Hilaire n’a pas reçu de plainte officielle de conducteurs, mais qu’elle a vu passer « quelques messages ou commentaires sur les médias sociaux ». « Pour l’instant, l’information obtenue nous semble mitigée : les avis sont partagés. Certains sont en faveur de cette nouvelle signalisation et encouragent les policiers à émettre des contraventions, alors que d’autres sont contre. Pour la sécurité de tous, nous sensibilisons les usagers de la route à demeurer vigilants et attentifs en tout temps envers la signalisation routière, même en territoire connu. »

image