19 avril 2019
Arts martiaux mixtes
Une journée folle qui se termine bien pour Charles Jourdain
Par: Denis Bélanger

Charles Jourdain (gauche) effectuait ses débuts chez les 155 lb contre Damien Lapilus (droite). Photo Denis Bélanger | L’Œil Régional ©

Charles Jourdain possède maintenant deux ceintures. Photo Denis Bélanger | L’Œil Régional ©

Yohan Lainesse Photo Denis Bélanger | L’Œil Régional ©

Le combattant ultime de Belœil Charles Jourdain (9-1) a réussi sa rentrée dans la division des 155 lb le 11 avril au gala de TKO MMA tenu au Centre Claude-Robillard en obtenant une 9e victoire avant le son de la dernière cloche. Ce triomphe est survenu toutefois aux dépens d’un adversaire de très dernière minute, le Français Damien Lapilus (17-12-1), pour ainsi mettre la main sur un titre intérimaire.

Le monarque des 145 lb devait affronter en finale de gala Jesse Ronson (20-8), un double champion chez TKO, pour la ceinture des 155 lb. L’Ontarien a dû cependant traiter durant son camp d’entraînement une infection cutanée. Bien que tout semblait sous contrôle dans son camp, le personnel médical de la Régie des alcools, des courses et des jeux (RACJ) a voulu faire des tests additionnels et on a ainsi retiré Ronson de l’affrontement.

La nouvelle est tombée seulement le jour même du combat en après-midi. Charles Jourdain se trouvait chez le barbier quand le promoteur lui a annoncé le retrait de Ronson. Jourdain était pour le moins atterré de la nouvelle. Heureusement pour tout le monde, le promoteur Stéphane Patry a inséré dans la finale Damien Lapilus, qui au départ devait se mesurer à Michaël Dufort, et le choc avait ainsi comme nouvel enjeu un titre intérimaire. Le camp de Jourdain n’a pas été trop déstabilisé du fait de se préparer pour affronter un nouvel adversaire à si peu de temps de préavis. Son entraîneur du Prostar de Mont-Saint-Hilaire, Éric Bertrand, a admis qu’il a eu plus peur de la perspective de ne pas avoir de combat que du fait que son poulain puisse démontrer moins de motivation pour affronter Lapilus.

Charles Jourdain et Damien Lapilus se sont livré une guerre spectaculaire qui a atteint le cinquième assaut. Jourdain a eu plus de rounds en cette soirée de travail que toute l’année 2018 où il a livré quatre rounds en trois combats. Le Belœillois s’est retrouvé dans le trouble au premier round, alors qu’il s’était retrouvé au sol, mais a su se sortir de l’impasse. C’est en assénant une ruade de coups sur son adversaire, échoué au sol près du grillage, que Charles Jourdain a forcé l’arbitre à mettre fin au combat. Il ajoute ainsi une deuxième ceinture à sa collection. Pour la prise de photo, on lui a prêté celle de Ronson, car la ceinture qui lui était destinée a été volée. Selon Stéphane Patry, le voleur a été filmé sur caméra et le tout a été confié à la police. Une autre ceinture a été commandée pour la remettre à Charles.

Le combat a été éprouvant physiquement pour Charles Jourdain qui a assuré après le duel qu’il retournerait à 145 lb et qui a reconnu que ça aurait été difficile pour lui s’il avait affronté Ronson. Son entraîneur a même avoué qu’au début du combat, en voyant du haut de l’octogone la différence de gabarit entre les deux, il avait eu un mauvais pressentiment.

On ignore pour l’instant quelle sera la suite pour Charles Jourdain, dont le passage dans les ligues majeures de son sport semble de plus en plus probable. S’il dit adieu à une catégorie de poids supérieure, il n’écarte pas la possibilité de descendre à 135 lb. Une option plausible, n’étant pas encore un gros 145 et ayant beaucoup de maturité physique à aller chercher, nous a fait remarquer son entraîneur. Le présentateur de TKO a lancé après le combat le nom d’Alex Morgan, l’ancien champion des 145 lb détrôné par Jourdain en décembre dernier. Cleiton Duarte (18-2), un Brésilien ayant participé à l’émission The Ultimate Fighter, pourrait être une autre possibilité. Mais d’ici son prochain combat, Charles Jourdain entend prendre plusieurs mois pour se ressourcer.

Le Lion blanc encore victorieux
Yohan Lainesse, qui s’entraîne à Saint-Mathieu-de-Belœil entre autres sous la férule de Lee Villeneuve, a signé au gala de TKO une troisième victoire à 170 lb en autant de sorties chez les professionnels aux dépens du Suisse Bertin Descloux (1-1).

Pour la première fois de sa carrière, Yohan Lainesse s’est rendu jusqu’à la limite des trois rounds en l’emportant par décision unanime. Après le combat, Lainesse s’est dit content d’avoir pris des rounds d’expérience. Son prochain rival pourrait bien être Dany Mallette qui a nargué Lainesse sur les médias sociaux après son combat, comparant notamment ses habiletés de combattant à celles de sa fille de 8 ans.

Malchance pour Corinne Laframboise

La malchance a frappé la combattante originaire de Saint-Mathieu-de-Belœil, Corinne Laframboise (3-2). À quelques jours du gala, son duel contre l’expérimentée Maguy Berchel (10-3-1) a été annulé. L’athlète de France n’a pu obtenir tous les papiers requis pour obtenir son visa. Le promoteur Stéphane Patry a tenté de trouver une remplaçante, mais en vain.

Les plans maintenant sont de faire combattre Laframboise sur la carte du 24 mai à Gatineau contre une adversaire encore à déterminer. L’hygiéniste dentaire de métier se battra ainsi le même soir que son ancienne rivale Jade Masson-Wong (3-0). Cette dernière croisera le fer avec Mandy Böhm (5-0) pour le titre des 125 lb. Corinne Laframboise, qui a perdu contre Masson-Wong en septembre dernier, réclame depuis des mois une autre chance contre la combattante de Québec. Une victoire aux dépens de Berchel lui aurait quasiment garanti la position d’aspirante numéro un.

Superstitieux, le promoteur
L’événement de jeudi dernier s’intitulait TKO 47. Mais le TKO 46 devant se tenir à Québec cet hiver a été annulé en raison d’un nombre impressionnant de 17 blessures subies par les combattants. C’était du jamais vu pour Stéphane Patry, qui n’a pas voulu changer la numérotation du gala du Centre Claude-Robillard. Étant superstitieux, il avait peur que le numéro 46 ne vienne maudire le plus récent événement de TKO. Il a peut-être bien fait!

image