25 avril 2018
Élections 2018
Simon Jolin-Barrette sollicite un deuxième mandat
Par: Karine Guillet
Simon Jolin-Barrette. Photo: François Larivière

Simon Jolin-Barrette. Photo: François Larivière

Le député sortant de Borduas, Simon Jolin-Barrette, briguera un deuxième mandat sous la bannière de la Coalition Avenir Québec (CAQ), a-t-il confirmé vendredi.

«Je peux vous assurer que ces passions pour le service et l’engagement publics m’habitent toujours», mentionne celui qui a d’ailleurs fait paraître son premier ouvrage, J’ai confiance, Réflexions (sans cynisme) d’un jeune politicien, le fruit de ses réflexions de jeune député, il y a quelques mois.
L’annonce survient alors que son parti est en tête de liste des intentions de vote depuis l’automne dernier. Selon un sondage Léger réalisé pour le réseau LCN au début du mois, la CAQ dominait encore dans les intentions de vote, à 34 %, malgré une perte de cinq points de pourcentage depuis janvier.
Au sein de sa formation politique, le député a été responsable de l’environnement, de la justice, de la réforme des institutions démocratiques, des affaires intergouvernementales canadiennes et de l’accès à l’information. Il s’est aussi vu récemment confier le dossier de la légalisation du cannabis.
Depuis son élection, M. Jolin-Barrette a présenté pas moins de 15 projets de loi à l’Assemblée nationale. Parmi les batailles menées, il a notamment lutté pour l’abolition des délais de prescription pour les victimes d’agression sexuelle qui souhaitent poursuivre au civil, pour une meilleure accessibilité à la justice, un meilleur encadrement des programmes de fidélité tels que Air Miles et la reconnaissance de présomption de paternité pour conjoints de fait.
Le député a travaillé sur le dossier d’une nouvelle école primaire à Mont-Saint-Hilaire, l’obtention de subventions pour le complexe aquatique à Belœil et la patinoire réfrigée, en plus de mettre de l’avant le programme Dans ma rue on joue, qui a pris naissance à Belœil.

image