2 juin 2017
Un colloque sur l’environnement animé par les artistes
Par: Denis Bélanger

Les artistes veulent collaborer à préserver la nature et les paysages de Mont-Saint-Hilaire. Le Regroupement des Artistes Professionnels (RAP) de Mont-Saint-Hilaire tiendra un colloque sur le sujet le 3 juin, à 13h, au Pavillon Jordi-Bonet, situé de l’autre côté de l’hôtel de ville.

Intitulé «La Nature en héritage», comme l’exposition présentée par le PAP aux Musées des beaux-arts, le colloque invite les citoyens à réfléchir sur le type d’environnement qu’ils veulent léguer à leurs enfants.

«L’objectif de cette consultation citoyenne et apolitique est d’établir ensemble ce qui définit environnementalement Mont-Saint-Hilaire, explique l’organisme par voie de communiqué. De se poser certaines questions sur le devenir de la richesse écologique de la montagne qui, l’an dernier, a eu 320 000 promeneurs, et du parc de conservation qu’est l’érablière Cardinal. Aussi, de réfléchir aux propositions, sur la table, pour la zone A16 et ses voisines»,

Le président d’honneur sera Moogly Tétrault-Hamel, de la nation Abénakis et petit-neveu de l’ex-maire de Mont-Saint-Hilaire, Honorius Charbonneau. M. Tétrault-Hamel est le Conseiller autochtone du ministère de la Défense nationale à Ottawa. Le coprésident et premier conférencier sera un ancien conseiller municipal de Mont-Saint-Hilaire, Jean-Claude Vigor, horticulteur de renom et chroniqueur à Radio-Canada. La présidente d’Action Patrimoine, Louise Mercier, et la biologiste Louise Gratton. prendront également la parole. Ces conférences seront suivies d’échanges qui serviront à accoucher de lignes directrices et de pistes de solution. Le RAP produira par la suite les actes du colloque et les remettra à la municipalité. Le RAP avait tenu un exercice similaire l’automne dernier pour la culture.

image