Le gouvernement Couillard consacre 100 M $ sur 5 ans pour sa politique étrangère


Publié le 11 avril 2017

©(Photo: La Presse canadienne)

Québec s'est doté d'un budget de 100 millions $ sur cinq ans pour soutenir son action à l'étranger et mettre en place sa nouvelle politique internationale, la première depuis 2006.

Plus que jamais, ce qui se passe à l'étranger a une incidence directe chez nous, a dit le premier ministre Philippe Couillard en conférence de presse, mardi, à Québec.

La politique internationale 2017-2027 établit donc trois grandes orientations qui guideront l'action internationale du gouvernement: rendre les Québécois plus prospères, contribuer à un monde plus durable, juste et sécuritaire, et promouvoir la créativité, la culture, le savoir et la spécificité du Québec.

Plus spécifiquement, le gouvernement Couillard entend mettre l'accent sur la défense des droits de la personne, notamment des groupes LGBT, la radicalisation et la diplomatie climatique et nordique.

En plus d'ouvrir un nouveau bureau à Cuba, le Québec compte accentuer sa présence aux États-Unis. Il y aura un bureau à Philadelphie, a confirmé le premier ministre. Philadelphie est le quatrième partenaire commercial en importance du Québec aux États-Unis.

Face à la tendance protectionniste, le Québec réaffirmera son engagement en faveur des partenariats économiques qui stimulent la prospérité et permettent le progrès social, peut-on lire dans le document.