Bilan des travaux parlementaires: le rattrapage salarial des médecins est complété, dit Couillard

Publié le 5 décembre 2015

Le chef péquiste Pierre Karl Péladeau et le premier ministre Philippe Couillard se sont serrés la main après l'ajournement des travaux parlementaires, vendredi.

©La Presse Canadienne

QUÉBEC. L'heure était aux bilans hier avant l'ajournement des travaux parlementaires de l'Assemblée nationale pour la période des fêtes.

Le premier ministre Philippe Couillard était visiblement satisfait du travail accompli par son gouvernement.

M. Philippe Couillard a prévenu que le rattrapage salarial des médecins est complété et que la prochaine négociation devra bénéficier entièrement aux patients.

En concluant les travaux parlementaires de l'Assemblée nationale, ajournés vendredi pour la période des fêtes, M. Couillard a affirmé que la correction avait été «largement faite».

Cette question fait les manchettes depuis que le rapport de la vérificatrice générale déposé vendredi dernier soulignait entre autres que les médecins avaient reçu plus de 415 M$ d'honoraires en surplus entre 2010 et 2015.

Questionné à savoir si les médecins étaient trop payés, M. Couillard a répondu en point de presse que cela suffisait.

Par ailleurs, le premier ministre n'a pas été en mesure de préciser quand la ministre de la Sécurité publique, Lise Thériault, reviendra à l'Assemblée nationale et si elle conservera son poste au cabinet.

Le 29 octobre dernier, Mme Thériault avait quitté temporairement ses fonctions pour des raisons de santé dans la foulée de critiques concernant sa gestion d'allégations de mauvais traitements et d'agressions sexuelles formulées par des femmes autochtones contre des policiers de la Sûreté du Québec à Val-d'Or.

«J'ai eu l'occasion récemment de parler à Mme Thériault, qui se remet, mais qui est en encore en période de récupération», a affirmé M. Couillard, ajoutant qu'elle sera «toujours» une «partie importante» de l'équipe.

Quant à la possibilité d'un remaniement ministériel, le premier ministre s'est contenté de répéter à trois reprises qu'il cherchait constamment des façons «d'améliorer son équipe».

Legault souhaite briser le monopole libéral

L'opposition est trop divisée pour briser le monopole d'un gouvernement libéral «sans ambition» et «arrogant», selon le chef de la Coalition avenir Québec François Legault.

En dressant un bilan des travaux parlementaires, M. Legault a répété que son parti a souffert d'un manque de visibilité en raison de la course à la direction du Parti québécois et de la dernière élection fédérale.

Il a cependant minimisé les démissions au sein de son caucus en affirmant que ses adversaires ont également perdu des députés au cours des derniers mois.

PKP: rassembler les forces souverainistes

En dressant le bilan des travaux parlementaires, ajournés jusqu'en février prochain, le chef péquiste Pierre Karl Péladeau a répété son ambition de rassembler les forces souverainistes.

Revenant sur les dernières semaines, M. Péladeau a dit qu'il partage la lecture de M. Legault quant à la nécessité d'unir l'opposition pour défaire les libéraux.

Alors que des perspectives d'alliances électorales avec Québec solidaire, un autre parti souverainiste, sont évoquées régulièrement, le député Amir Khadir a quant à lui invité le PQ à se positionner en faveur d'un mode de scrutin proportionnel.

La Presse Canadienne

Bilan des travaux parlementaires: le rattrapage salarial des médecins est complété, dit Couillard

Publié le 5 décembre 2015

Le chef péquiste Pierre Karl Péladeau et le premier ministre Philippe Couillard se sont serrés la main après l'ajournement des travaux parlementaires, vendredi.

©La Presse Canadienne


QUÉBEC. L'heure était aux bilans hier avant l'ajournement des travaux parlementaires de l'Assemblée nationale pour la période des fêtes.

Le premier ministre Philippe Couillard était visiblement satisfait du travail accompli par son gouvernement.

M. Philippe Couillard a prévenu que le rattrapage salarial des médecins est complété et que la prochaine négociation devra bénéficier entièrement aux patients.

En concluant les travaux parlementaires de l'Assemblée nationale, ajournés vendredi pour la période des fêtes, M. Couillard a affirmé que la correction avait été «largement faite».

Cette question fait les manchettes depuis que le rapport de la vérificatrice générale déposé vendredi dernier soulignait entre autres que les médecins avaient reçu plus de 415 M$ d'honoraires en surplus entre 2010 et 2015.

Questionné à savoir si les médecins étaient trop payés, M. Couillard a répondu en point de presse que cela suffisait.

Par ailleurs, le premier ministre n'a pas été en mesure de préciser quand la ministre de la Sécurité publique, Lise Thériault, reviendra à l'Assemblée nationale et si elle conservera son poste au cabinet.

Le 29 octobre dernier, Mme Thériault avait quitté temporairement ses fonctions pour des raisons de santé dans la foulée de critiques concernant sa gestion d'allégations de mauvais traitements et d'agressions sexuelles formulées par des femmes autochtones contre des policiers de la Sûreté du Québec à Val-d'Or.

«J'ai eu l'occasion récemment de parler à Mme Thériault, qui se remet, mais qui est en encore en période de récupération», a affirmé M. Couillard, ajoutant qu'elle sera «toujours» une «partie importante» de l'équipe.

Quant à la possibilité d'un remaniement ministériel, le premier ministre s'est contenté de répéter à trois reprises qu'il cherchait constamment des façons «d'améliorer son équipe».

Legault souhaite briser le monopole libéral

L'opposition est trop divisée pour briser le monopole d'un gouvernement libéral «sans ambition» et «arrogant», selon le chef de la Coalition avenir Québec François Legault.

En dressant un bilan des travaux parlementaires, M. Legault a répété que son parti a souffert d'un manque de visibilité en raison de la course à la direction du Parti québécois et de la dernière élection fédérale.

Il a cependant minimisé les démissions au sein de son caucus en affirmant que ses adversaires ont également perdu des députés au cours des derniers mois.

PKP: rassembler les forces souverainistes

En dressant le bilan des travaux parlementaires, ajournés jusqu'en février prochain, le chef péquiste Pierre Karl Péladeau a répété son ambition de rassembler les forces souverainistes.

Revenant sur les dernières semaines, M. Péladeau a dit qu'il partage la lecture de M. Legault quant à la nécessité d'unir l'opposition pour défaire les libéraux.

Alors que des perspectives d'alliances électorales avec Québec solidaire, un autre parti souverainiste, sont évoquées régulièrement, le député Amir Khadir a quant à lui invité le PQ à se positionner en faveur d'un mode de scrutin proportionnel.

La Presse Canadienne