Justin Trudeau est la personnalité de l’année

Publié le 21 décembre 2015

«Trudeau a été le premier choix des rédacteurs en chef et des directeurs de l'information à travers le pays», explique Stephen Meurice, rédacteur en chef de La Presse Canadienne.

©La Presse Canadienne

OTTAWA. L'année 2015 aura été mémorable pour Justin Trudeau. Il a obtenu une victoire électorale éclatante après avoir remonté la pente dans les sondages, devenant à la fois le premier fils d'un premier ministre à diriger à son tour le gouvernement et le premier chef d'un parti fédéral à hisser sa formation de la troisième place au sommet du pouvoir. Depuis, il a fait le tour du monde et est devenu une vedette internationale. Tout cela dans les trois derniers mois de l'année.

Et maintenant, il devient la personnalité ayant le plus marqué l'actualité au Canada en 2015. Et contrairement aux élections du 19 octobre chaudement disputées, ce n'était pas vraiment une surprise.

«Trudeau a été le premier choix des rédacteurs en chef et des directeurs de l'information à travers le pays», explique Stephen Meurice, rédacteur en chef de La Presse Canadienne.

Quatre-vingt-sept pourcent des directeurs des salles de presse du pays sondés par La Presse Canadienne ont estimé que Justin Trudeau était la personnalité ayant le plus marqué l'actualité cette année.

Rachel Notley, la chef du Nouveau Parti démocratique albertain qui a mis fin au règne de quatre décennies de la dynastie conservatrice en Alberta, est arrivée loin derrière. Elle a été choisie par seulement sept pour cent des directeurs de l'information sondés.

Le petit Alan Kurdi, cet enfant syrien dont le corps sans vie retrouvé sur une plage turque a donné un visage humain à la crise des réfugiés et qui s'est imposé malgré lui dans la campagne électorale canadienne, a obtenu un vote de moins que Mme Notley.

Le choix s'est fait «sans hésitation», a écrit Carl Fleming, directeur de la rédaction du Cape Breton Post. «Tout le monde parle de Justin.»

Les élections représentent toujours un évènement important dans l'actualité, mais c'est la nature historique de la victoire de Justin Trudeau qui a été si remarquable pour les directeurs des salles de presse du pays.

«La victoire de Trudeau a été historique à plusieurs niveaux», a dit Tim Kucharuk, un reporter d'expérience à la radio CKRW-The Rush à Whitehorse.

«Le premier à être passé du statut de troisième parti à celui de parti du gouvernement, le premier à compléter le duo père-fils en tant que premier ministre. Il nous a servi certaines des répliques les plus citées de l'année: les "voies ensoleillées" ("sunny ways") et "le Canada est de retour". Sa victoire a radicalement changé Ottawa après 10 ans de pouvoir conservateur.»

La Presse Canadienne