État d’alerte maximale en Belgique

Publié le 21 novembre 2015

(AP Photo/Virginia Mayo)

La Belgique a décrété l’état d’alerte maximale, citant l’existence d’une «menace terroriste sérieuse et immédiate» dans la région de Bruxelles.

Le métro de la capitale est fermé samedi et les rassemblements publics sont interdits.

Le premier ministre belge, Charles Michel, a indiqué que la décision avait été prise «sur la base d’informations concernant un risque d’attentats comme ceux de Paris».

Lors d’une conférence de presse samedi, M. Michel a expliqué que les autorités craignaient «que plusieurs individus armés et avec des explosifs pourraient lancer des attaques, possiblement dans plusieurs endroits».

Le premier ministre a par ailleurs incité la population «à ne pas prendre panique et à demeurer calme», ajoutant que «les mesures adéquates avaient été prises».

 

@S:The Associated Press

En manchette

Début des travaux pour l'accotement sur le chemin de la Montagne

Les travaux d'aménagement de voies cyclables sur le chemin de la Montagne à Mont-Saint-Hilaire, entre le chemin Ozias-Leduc et le chemin des Moulins, sont en cours depuis mardi matin et vont s'échelonner jusqu'à la mi-août, entraînant ainsi la fermeture de la route pour plusieurs semaines.

Les restaurateurs et tenanciers craignent les impacts

Dès demain le 26 mai dernier, les fumeurs ne pourront plus griller une cigarette sur les terrasses partout en province. Si les tenanciers et restaurateurs approuvent ce choix pour la santé publique, ils craignent également un impact important sur leur clientèle.

État d’alerte maximale en Belgique

Publié le 21 novembre 2015

(AP Photo/Virginia Mayo)


La Belgique a décrété l’état d’alerte maximale, citant l’existence d’une «menace terroriste sérieuse et immédiate» dans la région de Bruxelles.

Le métro de la capitale est fermé samedi et les rassemblements publics sont interdits.

Le premier ministre belge, Charles Michel, a indiqué que la décision avait été prise «sur la base d’informations concernant un risque d’attentats comme ceux de Paris».

Lors d’une conférence de presse samedi, M. Michel a expliqué que les autorités craignaient «que plusieurs individus armés et avec des explosifs pourraient lancer des attaques, possiblement dans plusieurs endroits».

Le premier ministre a par ailleurs incité la population «à ne pas prendre panique et à demeurer calme», ajoutant que «les mesures adéquates avaient été prises».

 

@S:The Associated Press