État d’alerte maximale en Belgique

Publié le 21 novembre 2015

(AP Photo/Virginia Mayo)

La Belgique a décrété l’état d’alerte maximale, citant l’existence d’une «menace terroriste sérieuse et immédiate» dans la région de Bruxelles.

Le métro de la capitale est fermé samedi et les rassemblements publics sont interdits.

Le premier ministre belge, Charles Michel, a indiqué que la décision avait été prise «sur la base d’informations concernant un risque d’attentats comme ceux de Paris».

Lors d’une conférence de presse samedi, M. Michel a expliqué que les autorités craignaient «que plusieurs individus armés et avec des explosifs pourraient lancer des attaques, possiblement dans plusieurs endroits».

Le premier ministre a par ailleurs incité la population «à ne pas prendre panique et à demeurer calme», ajoutant que «les mesures adéquates avaient été prises».

 

@S:The Associated Press

En manchette

Un individu au lourd casier judiciaire récidive

Jean-François Labelle, le coureur du Maxi également impliqué dans une histoire de séquestration à Mont-Saint-Hilaire en novembre dernier, a été arrêté de nouveau la semaine dernière. Cette fois-ci, il a heurté un signaleur sur la route 112 à Marieville alors qu’il avait les facultés affaiblies. L’homme de 33 ans demeurera finalement détenu jusqu’à l’attente de son procès.

Piscine Edmond-Auclair: la fermeture ou la réfection

La seule piscine municipale d'Otterburn Park pourrait en être à son dernier été. Les élus réfléchissent à deux options quant à l'avenir du bassin désuet du parc Edmond-Auclair: la réfection ou la fermeture.

État d’alerte maximale en Belgique

Publié le 21 novembre 2015

(AP Photo/Virginia Mayo)


La Belgique a décrété l’état d’alerte maximale, citant l’existence d’une «menace terroriste sérieuse et immédiate» dans la région de Bruxelles.

Le métro de la capitale est fermé samedi et les rassemblements publics sont interdits.

Le premier ministre belge, Charles Michel, a indiqué que la décision avait été prise «sur la base d’informations concernant un risque d’attentats comme ceux de Paris».

Lors d’une conférence de presse samedi, M. Michel a expliqué que les autorités craignaient «que plusieurs individus armés et avec des explosifs pourraient lancer des attaques, possiblement dans plusieurs endroits».

Le premier ministre a par ailleurs incité la population «à ne pas prendre panique et à demeurer calme», ajoutant que «les mesures adéquates avaient été prises».

 

@S:The Associated Press