4 août 2017
Mouches à Saint-Denis
Le Groupe Robitaille fait des efforts pour régler le problème
Par: Denis Bélanger
Depuis quelques semaines, plusieurs résidents vivent pratiquement en colocation avec les mouches.

Le problème de prolifération de mouches à Saint-Denis-sur-Richelieu devrait se régler. Le Groupe Robitaille, propriétaire de la ferme aviaire à l’origine du problème, a pris les mesures nécessaires pour enrayer le problème selon la municipalité.

L’été dernier, plusieurs citoyens avaient noté le même problème. La municipalité avait découvert après inspection le site de prolifération à l’entrée du village (en provenance de Mont-Saint-Hilaire). Selon Ginette Thibault, mairesse de Saint-Denis, un amas d’herbe séchée formé par l’entretien du terrain était en cause. L’eau de pluie qui tombait du toit des installations, couplée à l’air chaud poussé sur le foin par les ventilateurs intérieurs, créait un milieu humide.

La municipalité avait envoyé une mise en demeure à l’entreprise qui avait jusqu’au 27 juillet pour régler le problème sous peine de poursuites judiciaires. Une inspection effectuée a permis de constater que les mesures de prévention sont appliquées. Il a été aussi entendu qu’un produit serait utilisé dans le but de détruire les larves de mouches peut-être présentes dans la terre le long des bâtiments. De plus, les producteurs ont ajouté depuis le 13 juillet une nouvelle étape dans leur processus de production dans le but de contrôler les odeurs, l’ammoniac et l’humidité dans les bâtiments. Selon la municipalité, le produit utilisé empêche la croissance des bactéries, les moisissures et les insectes. Son application est prévue aux différentes étapes de production.

Depuis les dernières semaines, des résidents de Saint-Denis-sur-Richelieu étaient à bout de patience et se déchaînaient sur les réseaux sociaux en publiant des photos montrant une infestation de mouches.

«Sachez que les propriétaires démontrent une véritable volonté de faire l’essentiel pour assurer une bonne cohabitation avec les résidents du secteur. Vous comprendrez toutefois qu’il peut s’écouler un certain temps avant de voir la situation revenir à la normale. Ce dossier demeure prioritaire pour nous et nous poursuivrons nos inspections périodiques et ferons un suivi rigoureux», a indiqué la mairesse Ginette Thibault sur la page Facebook de Saint-Denis-sur-Richelieu.

image