11 août 2017
Belœil demande le port du licou pour les chiens
Par: Karine Guillet

Le licou se fixe sur la tête de l'animal et à la laisse, pour l'empêcher naturellement de tirer. Photo:Karine Guillet

Belœil souhaite que les chiens portent un licou lors d’événements publics. Plutôt que de réglementer, elle fait plutôt appel à la collaboration des propriétaires.

Selon la porte-parole de Belœil, Caroline Nguyen Minh, quelques événement avaient été rapportés à la Ville, dont le cas d’une dame qui s’était fait mordre par un chien. La Ville souhaite sensibiliser les citoyens au fait que d’autres personnes pourraient être incommodées par leur compagnon à quatre pattes.

Le port du licou n’est pour le moment pas obligatoire dans la réglementation municipale pour le moment, à moins d’un changement de règlement. Mais selon Mme Nguyen Minh, ce n’est toutefois pas la volonté politique que de serrer la vis aux propriétaires de chiens. «On fait appel à la collaboration des gens. On ne voulait pas que ce soit radical», explique-t-elle.

La porte-parole précise toutefois que les chiens ne sont toutefois pas interdits dans les parcs et espaces verts de la Ville pour autant. Le règlement municipal prévoit présentement que les chiens doivent être tenus en laisse non extensible d’au plus 1,52 m lorsque sur une place publique. Leur présence est interdite sur les plateaux sportifs comme les terrains de tennis, soccer, baseball, football, pétanque, et volley de même qu’en bordure des piscines municipales extérieures et des patinoires. L’amende minimale pour une première infraction est de 50 $.

Un licou est un harnais fixé sur la tête du chien afin de le contrôler sans lui faire mal. Le licou empêche le chien de tirer, mais lui permet quand même d’ouvrir la gueule, aboyer, haleter et boire de l’eau.

L’an dernier, la Ville de Sainte-Julie avait décidé de rendre le port du licou obligatoire dans les lieux publics pour tous les chiens de plus de 20 kg. Sherbrooke avait également décidé de faire de même, avant de faire volte-face quelques semaines plus tard. Dans la région, la municipalité d’Otterburn Park interdit pour sa part complètement les chiens dans les parcs.

image