Sections

L’équipe d’Yves Corriveau est complète

Élections à Mont-Saint-Hilaire


Publié le 19 mai 2017

Normand Leduc, Christine Imbeau, Brigitte Minier et Yves Corriveau.

©Photo: Robert Gosselin.

Le maire sortant de Mont-Saint-Hilaire, Yves Corriveau, vient de compléter son équipe de candidats en vue du scrutin de novembre. Le parti Avenir Hilairemontais comptera dans ses rangs trois nouvelles recrues, dont la copropriétaire du Manoir Rouville-Campbell, Christine Imbeau.

Mme Imbeau se présentera dans le nouveau district #5 de la Seigneurie. «En m’impliquant en tant que future conseillère, pour le district de la Seigneurie ou l’ensemble de la municipalité, je veux contribuer au travail déjà amorcé par M. Corriveau et son équipe, soit l’amélioration de la qualité de vie, la sécurité et l’accès à l’information, via des consultations publiques avec les citoyens.»

Le maire Yves Corriveau ne croit nullement que la venue de Mme Imbeau entraînera des conflits d’intérêts. Notons que la femme d’affaires a déposé ces dernières années des projets d’agrandissement de son hôtel au comité consultatif d’urbanisme. Elle a dû toutefois réviser plusieurs fois ses plans avant d’obtenir l’approbation du conseil. «Mme Imbeau se conformera aux règles et se retirera des délibérations quand ça la concernera, comme l’a fait le conseiller Jean-Pierre Brault (qui travaille dans le domaine de la construction), souligne M. Corriveau. Il ne faut pas commencer à exclure des gens de la politique. Ils sont importants et précieux les gens d’affaires.»

 

District de la montagne

De son côté, Normand Leduc, un professeur universitaire, tentera de ravir le district de la Montagne (#6), le seul qui avait échappé au parti du maire en 2013. Le candidat d’Avenir Hilairemontais Jean-Luc Halde avait été battu par l’indépendant Joseph Côté, qui avait déjà été conseiller municipal auparavant. M. Leduc n’aura toutefois pas M. Côté comme adversaire, puisque ce dernier se retire de la vie politique. «M. Leduc est le premier nouveau candidat que j’ai recruté. Je sais qu’il prendra soin de s’informer d’un sujet avant de donner son opinion», a ajouté M. Corriveau.

Rappelons que le district de la Montagne comptera désormais aussi le territoire de l’ancien district de la Pommeraie, à la suite d’un redécoupage de la carte électorale jugé nécessaire en raison d’un trop grand nombre d’électeurs dans un autre district. Magalie Joncas, élue dans la Pommeraie, a confirmé qu’elle laisserait son siège.

 

Déboulis

La troisième recrue est Brigitte Minier qui se présentera dans le secteur du Déboulis (1#). Le siège est actuellement détenu par Frédéric Dionne, qui ne sollicitera un second mandat. Mme Minier avait d’ailleurs été en quelque sorte le bras droit de M. Dionne lors de l’élection de 2013. La candidate siège notamment au conseil d’administration de l’Office municipal d’habitation de Mont-Saint-Hilaire et enseigne les soins de santé infirmiers. «Elle connaît ses quartiers et va au bout de ses idées», a dit M. Corriveau.

De leur côté, les actuels conseillers Émile Grenon Gilbert (district 2# — des Patriotes), Sylvain Houle (#3 — du Piémont) et Jean-Pierre Brault (#4 — de Rouville) tenteront de se faire réélire sous la bannière d’Avenir Hilairemontais.