Tour Telus: le conseil opte pour un nouveau site


Publié le 31 janvier 2017

La mairesse avait annoncé que la Ville d’Otterburn Park avait déjà dépensé 106 585,40$ dans le dossier de la tour Telus, lors d’une séance publique le 16 janvier dernier.

©Photo TC Media : Archives

OTTERBURN PARK. Les élus d’Otterburn Park proposent d’implanter la tour Telus soit implantée près de la clairière sur les terrains de la Colonie les Bosquets Albert Hudon.

Le choix de ce site fait suite à la proposition d’un citoyen émise à la suite de la rencontre d’information du 26 janvier. La proposition de Philippe Biron semblant rallier un ensemble de citoyens, les élus ont décidé de l’explorer.

M. Biron a soumis deux sites potentiels: la halte routière et la Colonie les Bosquets Albert Hudon. Des ingénieurs ont rejeté l'option de la halte-routière pour des raisons techniques.

«Même si nous avons insisté sur ce site dans la mesure où c’est sur le terrain de la Ville, les ingénieurs ont dit que la couverture est insuffisante. Il y aurait un trou dans la partie sud de la Ville», mentionne la mairesse Danielle Lavoie.

Environ 130 citoyens étaient présents à la séance extraordinaire de lundi soir.
Photo TC Media : Jean Laramée

Les tests effectués par les ingénieurs sur le site de la Colonie les Bosquets Albert Hudon ont toutefois été plus probants. Avec une tour d’environ cinquante mètres (la hauteur exacte reste à déterminer) à cet endroit, il serait possible d’avoir une couverture suffisante pour tout le territoire. Ce terrain n’appartenant pas à la Ville, il a fallu demander la collaboration des dirigeants de la colonie.

«J’ai rejoint le président de la Colonie les Bosquets, Jean Duchesneau. Je lui ai expliqué la situation, où nous nous situions. Je lui ai demandé s’il serait prêt à échanger avec Telus pour convenir d’un emplacement dans la Colonie les Bosquets. Il a dit : "Madame Lavoie, nous sommes un partenaire de la Ville, nous acceptons"», ajoute-t-elle. Au moment de mettre sous presse, le journal n'avait toutefois pas été en mesure de parler avec Jean Duchesneau.

La Ville doit communiquer son choix à Telus, qui ignore la démarche entreprise la semaine dernière, mardi (31 janvier). Telus et la Colonie des Bosquets Albert Hudon devront alors négocier une entente pour l’implantation de la tour de télécommunication.

Dans le cas où les négociations achoppent ou que Telus refuse ce site, l’impasse pourrait être imposée. Dans ce cas, la tour pourrait être implantée au 591, rue Mountainview. 

Quelques dates importantes

16 décembre 2013 Le conseil municipal se positionne pour l’implantation d’une tour de télécommunication sur la rue Mountainview.
16 juin 2014 Le conseil abroge la résolution du 16 décembre 2013.
16 novembre 2015 Le conseil s’oppose à l’implantation d’une tour sur son territoire. Si l’installation d’une tour est imposée, la Ville exigera une seule antenne.
16 juin 2016 La Cour suprême du Canada tranche en faveur de Rogers dans un litige l’opposant à la Ville de Châteauguay pour l’implantation d’une tour de télécommunication.  
29 septembre 2016 Le conseil municipal propose un site alternatif: le 120, rue Bellevue.
30 janvier 2017 Le conseil adopte une résolution pour que la tour de télécommunication soit installée sur les terrains de la Colonie les Bosquets Albert Hudon.