Le PLC dévoile le reste de sa plate-forme

Publié le 5 octobre 2015

Le chef du patri Libéral du Canada, Justin Trudeau, s'est arrêté à Châteauguay pour visiter la compagnie CMP.

©TC Media- Patricia Blackburn

Justin Trudeau a rendu public ce matin le reste de sa plate-forme électorale, qui comprend notamment des mesures en éducation, en agriculture et en environnement.

Le chef du Parti libéral du Canada promet d'augmenter le plafond des bourses des étudiants à temps plein à 3000$ et à 1800$ pour les étudiants à temps partiel. Ce qui veut dire que 900 millions $ de plus par année en bourses non remboursables seraient injectés d'ici 2019-2020. Le gouvernement fédéral assumerait aussi les intérêts des prêts étudiants et retarderait leur remboursement en attendant qu'un diplômé atteigne un seuil de revenu de 25 000$ par année.

Le Parti libéral promet également d'aider le secteur agricole, notamment par un investissement de 160 millions $ sur quatre ans dans un fonds pour l'agroalimentaire pour notamment de l'«assistance technique». Un montant de 100 millions $ sur quatre ans serait investi dans la recherche agricole. Enfin, l'Agence canadienne d'inspection des aliments bénéficierait d'un financement supplémentaire de 80 millions $ sur quatre ans.

En environnement, Justin Trudeau promet d'investir 100 millions $ de plus par année dans la production de technologies vertes, de même que 200 millions pour l'innovation et le recours aux technologies vertes.

Concernant la violence conjugale et le harcèlement sexuel, le PLC désire modifier le Code criminel pour renverser le fardeau de la preuve pour la remise en liberté des récidivistes de la violence conjugale. On a aussi promis de travailler pour arriver à rendre le Parlement, la fonction publique, la GRC et les Forces armées canadiennes exempts de harcèlement et de violence sexuelle.

Enfin, le Parti libéral ne ramènera pas le registre des armes d'épaule, modifierait le projet de loi C-51 et voudrait que le Canada devienne signataire du Traité sur le commerce des armes.

En manchette

La Rive-Sud perd son titre de championne par 70 points

RÉSULTATS. La Rive-Sud n'est plus la région championne de l'athlétisme aux Jeux du Québec. Elle a perdu son titre par à peine 70,5 points sur plus de 8000 en jeu, aux mains de la puissante machine du Lac St-Louis que la Rive Sud avait détrônée aux Jeux de 2014 après 9 titres consécutifs.

La Rive-Sud sacrée championne par points et par médailles

RÉSULTATS. Jeux de grandes premières pour la Rive-Sud à la Finale de Montréal. Non seulement la région a été celle qui a récolté le plus de médailles de cette 51e Finale des Jeux du Québec, 99, soit 4 de plus que la Capitale-Nationale et 8 de plus que Lac St-Louis, elle a aussi remporté le titre de championne au classement des points avec 276,5, devant la Capitale-Nationale (237) et Lac St-Louis (213).

Le PLC dévoile le reste de sa plate-forme

Publié le 5 octobre 2015

Le chef du patri Libéral du Canada, Justin Trudeau, s'est arrêté à Châteauguay pour visiter la compagnie CMP.

©TC Media- Patricia Blackburn


Justin Trudeau a rendu public ce matin le reste de sa plate-forme électorale, qui comprend notamment des mesures en éducation, en agriculture et en environnement.

Le chef du Parti libéral du Canada promet d'augmenter le plafond des bourses des étudiants à temps plein à 3000$ et à 1800$ pour les étudiants à temps partiel. Ce qui veut dire que 900 millions $ de plus par année en bourses non remboursables seraient injectés d'ici 2019-2020. Le gouvernement fédéral assumerait aussi les intérêts des prêts étudiants et retarderait leur remboursement en attendant qu'un diplômé atteigne un seuil de revenu de 25 000$ par année.

Le Parti libéral promet également d'aider le secteur agricole, notamment par un investissement de 160 millions $ sur quatre ans dans un fonds pour l'agroalimentaire pour notamment de l'«assistance technique». Un montant de 100 millions $ sur quatre ans serait investi dans la recherche agricole. Enfin, l'Agence canadienne d'inspection des aliments bénéficierait d'un financement supplémentaire de 80 millions $ sur quatre ans.

En environnement, Justin Trudeau promet d'investir 100 millions $ de plus par année dans la production de technologies vertes, de même que 200 millions pour l'innovation et le recours aux technologies vertes.

Concernant la violence conjugale et le harcèlement sexuel, le PLC désire modifier le Code criminel pour renverser le fardeau de la preuve pour la remise en liberté des récidivistes de la violence conjugale. On a aussi promis de travailler pour arriver à rendre le Parlement, la fonction publique, la GRC et les Forces armées canadiennes exempts de harcèlement et de violence sexuelle.

Enfin, le Parti libéral ne ramènera pas le registre des armes d'épaule, modifierait le projet de loi C-51 et voudrait que le Canada devienne signataire du Traité sur le commerce des armes.