137 000$ pour favoriser l’égalité des sexes dans la région


Publié le 8 mars 2017

Catherine Véronneau, Chantal Brassard du CALACS de Granby, Chantal Robitaille du CALACS de Châteauguay, Lucie Charlebois et Julie Frigon.

©TC Media - Denis Bélanger

Cinq organismes de la Montérégie bénéficieront d’une subvention du gouvernement du Québec pour la mise en place de projet favorisant l’atteinte de l’égalité entre les sexes. Les projets ont été présentés au Centre de femmes l’Essentielle de Beloeil mercredi.

«D'une région à l'autre, les femmes ont des réalités différentes. En Montérégie, comme ailleurs au Québec, les organismes actifs sur le terrain sont les mieux placés pour connaître leurs besoins spécifiques», a commenté la ministre responsable de la Montérégie, Lucie Charlebois, qui était de passage pour procéder à l’annonce.  

Le Centre de femmes l’Essentielle se voit confirmer une aide financière de 48 960$ pour son projet intitulé «Genre et territoire 3 : innovation et transformation». «Nous avons fait cinq ans de réflexion sur  comment  inciter les municipalités de la MRC à envisager le développement social et économique selon la perspective des femmes, a expliqué Catherine  Véronneau de l’Essentielle. Nous allons pouvoir dédier une ressource pour accompagner les villes dans le processus.»   

De son côté, le Centre d'Aide et de Lutte contre les Agressions à Caractère Sexuel (CALACS) de Châteauguay se voit attribuer 10 031$ pour une clientèle spécifique, les femmes handicapées. Le projet permettra de former les intervenants du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Montérégie Ouest afin qu’ils puissent agir auprès de ces femmes qui sont victimes de violence sexuelle.

Une subvention de 27 860$ est aussi attribuée au CALACS de Granby pour favoriser l’inclusion de femmes issues de la diversité en leur facilitant l’accès aux services de lutte contre les violences sexuelles.

La Ville de Granby reçoit pour sa part 13 680$ pour l’élaboration d’une politique municipale d’égalité. «La politique va être basée sur des balises qui vont favoriser l’égalité autant dans les postes décisionnels que dans les organismes parapublics», a déclaré la conseillère municipale Julie Bourdon.

Et finalement, la Table jeunesse Samuel-de-Champlain obtient 37 075$ pour son projet «Entre nous..» qui vise à promouvoir les relations saines et égalitaires chez les jeunes de 15 à 18 ans. L’organisme dessert Brossard, Saint-Lambert, LeMoyne et Greenfield Park.